Culture

Adapter les horaires d’ouverture des bibliothèques

copyright Montpellier Méditerranée Métropole

Fleur Pellerin confie à Sylvie Robert une mission portant sur l’adaptation des horaires d’ouverture des bibliothèques

Fleur Pellerin a tenu à rappeler le rôle central des bibliothèques, piliers de notre démocratie, pour l’accès de tous à la connaissance et à la culture. Avec 15 millions d’utilisateurs et 16 000 points de lecture répartis sur l’ensemble du pays, les bibliothèques sont le premier réseau culturel dans les territoires et l’un des premiers services publics de proximité.

Les bibliothèques municipales ouvrent aujourd’hui en moyenne 14 heures par semaine, et 32 heures dans les communes de plus de 40 000 habitants.
Or pour la ministre, « l’une des conditions du succès des bibliothèques passe par leur ouverture, autant que possible, lorsque les utilisateurs, les lecteurs, peuvent y accéder : lors de la pause méridienne par exemple, le soir, ou encore le week-end ».

La mission de Sylvie Robert devra, en s’appuyant sur une consultation des élus locaux en charge des bibliothèques, des agents et de leurs représentants, identifier les expériences réussies et faire des propositions concrètes pour accompagner et soutenir les collectivités dans leurs démarches d’adaptations des horaires d’ouverture, en tenant compte des besoins et des contraintes des situations locales et des questions liées à l’organisation du travail. Les conclusions du travail de Sylvie Robert seront remises à la ministre en juillet 2015.

Tempo Territorial a souhaité contribuer aux débats au travers :

d’un courrier adressé à Sylvie Robert

Télécharger (DOCX)

Et au travers de contributions écrites dans les deux ouvrages suivants

ABF – Ouvrir grand la médiathèque

ENSSIB – Ouvrir plus, ouvrir mieux les bibliothèques

A propos de l'auteur

Chrystelle Amblard

Chrystelle Amblard

De formation ingénieur, Chrystelle Amblard travaille pendant 7 ans dans l'industrie avant de se reconvertir en 2001 dans les politiques temporelles. Elle intègre le bureau des temps de la Ville de Paris, lors de sa création en 2002, où elle exerce 4 ans en tant que chef de projet. En 2006, elle prend la responsabilité de la mission « temps et territoire » de Montpellier Méditerranée Métropole lors de sa création.