Mobilité Temps & Education

Diminution des congestions grâce au décalage horaire des universités à Montpellier

crédit photo Montpellier Méditerranée Métropole

La ligne de tramway était saturée tous les matins entre la gare ferroviaire et les universités car 51 000 étudiants démarraient leurs cours à 8h. Pour résoudre des problèmes de congestion, une concertation a été engagée avec les  trois universités pour les inciter à décaler leurs horaires de cours. La métropole avait proposé d’étaler les flux en démarrant à 7h45, 8h et 8h15. Au final la moitié des établissements universitaires ont décidé de se décaler d’un quart d’heure (8h15). La proposition 7h45 a été rejetée, pour des motifs de garde d’enfants du personne (périscolaire à partir de 7h30 seulement). Cette action a permis de diviser par deux les flux et d’économiser l’investissement dans des rames de tramway supplémentaires.

A propos de l'auteur

Chrystelle Amblard

Chrystelle Amblard

De formation ingénieur, Chrystelle Amblard travaille pendant 7 ans dans l'industrie avant de se reconvertir en 2001 dans les politiques temporelles. Elle intègre le bureau des temps de la Ville de Paris, lors de sa création en 2002, où elle exerce 4 ans en tant que chef de projet. En 2006, elle prend la responsabilité de la mission « temps et territoire » de Montpellier Méditerranée Métropole lors de sa création.