Sport

Extension des horaires d’ouverture des équipements sportifs : Paris transforme l’essai

Anne Hidalgo, maire de Paris, s’est félicitée lundi 26 octobre du premier bilan de l’extension des horaires d’ouverture dans les équipements sportifs de la capitale. Il y a un an, le Conseil de Paris avait adopté une délibération visant à permettre l’ouverture d’équipements sportifs au-delà de 22h30 et à en confier, dans ce créneau horaire, la gestion à des associations (lire ci-contre notre article du 22 octobre 2014). Expérimenté dès le mois de novembre 2014, le dispositif devait d’abord concerner quatorze équipements. Pour la ville, il s’agissait de lutter contre le manque de disponibilité des équipements dans une ville saturée par les demandes des associations sportives.

Pour ce premier bilan après un an d’expérimentation, les chiffres communiqués par le maire de Paris font état de 43 équipements sportifs concernés pour 53 associations impliquées sur 97 créneaux horaires hebdomadaires différents. L’extension des créneaux d’ouverture s’étant par ailleurs traduite par 128 heures supplémentaires de sport par semaine, soit 4.374 heures supplémentaires créées durant toute la saison (hors vacances scolaires).
Devant cette réussite, la ville de Paris envisage la création de nouveaux créneaux sportifs et l’optimisation des équipements existants l’année prochaine. Des discussions dans ce sens s’ouvrent à partir de ce lundi 26 octobre dans le cadre du débat d’orientation budgétaire 2016.
La ville de Paris gère près de 400 équipements sportifs. Plus de 2.000 associations bénéficient chaque année de créneaux pour utiliser ces infrastructures dans le cadre de leurs activités.

A propos de l'auteur

Chrystelle Amblard

Chrystelle Amblard

De formation ingénieur, Chrystelle Amblard travaille pendant 7 ans dans l'industrie avant de se reconvertir en 2001 dans les politiques temporelles. Elle intègre le bureau des temps de la Ville de Paris, lors de sa création en 2002, où elle exerce 4 ans en tant que chef de projet. En 2006, elle prend la responsabilité de la mission « temps et territoire » de Montpellier Méditerranée Métropole lors de sa création.

Laissez un commentaire