Travail et temps sociaux Veille

Le travail du dimanche en 2014 – DARES

En 2014, 4,2 millions de salariés, soit 18 % d’entre eux, ont travaillé au moins un dimanche sur une période d’observation de quatre semaines.
12 % des salariés déclarent même avoir consacré « au moins deux dimanches » à leur activité professionnelle au cours des quatre semaines considérées.
64 % des salariés qui ont travaillé au moins deux dimanches dans le mois précédent exercent des professions dans les domaines de la sécurité des personnes et des biens, de la continuité de la vie sociale et de la permanence des soins alors que ces trois domaines d’activité n’emploient qu’un peu
plus de 27 % de l’ensemble des salariés.
Travailler le dimanche se cumule presque toujours avec le travail le samedi, et souvent avec des horaires tardifs ou variables d’une semaine à l’autre.
Le travail dominical concerne en outre 1,1 million de non-salariés, soit 38 % d’entre eux. Parmi eux, 75 % ont travaillé « au moins deux dimanches » au cours des quatre semaines de référence.
Pour accéder à l’enquête complète cliquez ici

A propos de l'auteur

Chrystelle Amblard

Chrystelle Amblard

De formation ingénieur, Chrystelle Amblard travaille pendant 7 ans dans l'industrie avant de se reconvertir en 2001 dans les politiques temporelles. Elle intègre le bureau des temps de la Ville de Paris, lors de sa création en 2002, où elle exerce 4 ans en tant que chef de projet. En 2006, elle prend la responsabilité de la mission « temps et territoire » de Montpellier Méditerranée Métropole lors de sa création.