politiques temporelles Veille

Retour sur 25 ans de politiques temporelles

copyright M3

Un dossier du site prospectif Millenaire3 de la Metropole de Lyon

Si les politiques temporelles ont vu le jour en France, à l’aube des années 2000, en lien avec les lois Aubry sur l’aménagement et la réduction du temps de travail, et en prenant exemple sur l’Italie avec la création de ses Bureaux des temps, elles ont été remises au coeur de l’actualité, avec les crises,  sanitaire et plus récemment énergétique.

La Métropole de Lyon fut l’un des territoires fondateurs du réseau Tempo en 2004, suite à la mise en place de son “Espace des temps”, en 2002, devenu “mission temps et services innovants” en 2008.

En France, comme en Italie, les politiques temporelles ont fait leurs preuves à plusieurs reprises de leur capacité à penser des sociétés et des villes plus vivables et durables via des actions concrètes malgré ou en accompagnement de l’individualisation des modes de vie, de la mondialisation des échanges et des transformations des économies.

Le dossier du site Millenaire3 revient sur ces évolutions qui démontrent l’intérêt de la pensée temporelle pour envisager des arbitrages et choix de politiques publiques face à la désynchronisation des individus, le sentiment d’accélération et les nouvelles inégalités ordinaires.

Retour sur plus de 25 ans de réflexion et d’expérimentations mettant en jeu le temps à travers une synthèse des ressources Millénaire 3 sur ce thème… Dossier très complet, aux entrées multiples, coordonné par Benjamin Pradel, sociologue, à lire ICI

A propos de l'auteur

Lucie Verchère

Lucie Verchère

Psychologue de formation, Lucie Verchère s'est spécialisée dans les « temps des villes » dès 1998 avec un axe majeur de travail sur les questions de « temps et mobilité », et de "nouveaux rythmes et lieux du travail ".
Elle a été chargée de mission « temps et services innovants » à la Métropole de Lyon ; depuis 2022, elle anime le réseau Tempo territorial.

pour la joindre contact@tempoterritorial.fr